Professionnelle de recherche

Détentrice d’un doctorat en études urbaines de l’Université du Québec à Montréal, Myriam Guillemette se spécialise dans les questions propres à l’hivernité et aux études nordiques. Ses recherches doctorales ont porté sur l’identité hivernale de la Ville de Montréal ainsi que la relation entre l’hiver en tant que fait culturel et social et les caractéristiques propres au milieu urbain. Son association à diverses équipes de recherche pluridisciplinaires lui permet d’approfondir ses recherches sur les différentes formes de patrimoine, plus précisément le patrimoine immatériel et culturel. Titulaire d’une maitrise en urbanisme de la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat en études urbaines de l’Université York, Myriam a un profond intérêt pour l’aménagement du territoire et l’accroissement de la participation citoyenne à l’intérieur des procédés décisionnels. Elle a œuvré dans divers milieux municipaux et communautaires montréalais dans le cadre de son parcours professionnel, travaillant principalement à l’application des concepts d’écoquartiers et de développement durable dans différents secteurs du territoire, notamment l’arrondissement de Lachine situé à Montréal. Elle rejoint en mai 2021 la Chaire UNESCO en paysage urbain de l’Université de Montréal à titre d’agente de recherche.