Enseignement

APA 4300 – A07 – Processus et design 2007 – Ganghwa (République de Corée)

4 septembre — 21 décembre 2007

  • Propositions

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 01 – Histoire: Balisage d’une revue de littérature et synthèse

    • Guillaume Paradis

    République de Corée (Incheon et Séoul), perspectives historique, sociale et culturelle, contexte géographique, physico-spatial et urbanistique 


    Extrait de la proposition

    « La République de Corée et la civilisation coréenne s’offrent aux yeux de tous sous un regard empreint de persévérance qui communique un bagage historique extrêmement complexe et en constante mutation. Par la succession d’événements, de conflits, de périodes de stabilité et de plusieurs phases de développement, le peuple coréen transmet une diversité culturelle inhérente aux diverses tendances et influences qui ont su se profiler à travers les différentes époques historiques »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 02 – Géographie et territoire: Balisage du contexte bioclimatique et géographique et caractérisation physico-spatiale

    • Philippe Payette Lavallée

    République de Corée (Incheon et Séoul), perspectives historique, sociale et culturelle, contexte géographique, physico-spatial et urbanistique 


    Extrait de la proposition

    « La géographie comporte trois grandes sphères : politique, physique et humaine. Le présent travail traite avant tout des interactions entre ces trois grandes sphères. En partant de la sphère physique, nous découvrirons comment cette sphère a influencé le développement des deux autres en s’appuyant sur une étude liée à la morphogenèse »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 03 – Société et culture : Analyses sociale, culturelle et économique du pays : perspective historique et contemporaine

    • Sanaè Endo

    République de Corée (Incheon et Séoul), perspectives historique, sociale et culturelle, contexte géographique, physico-spatial et urbanistique 


    Extrait de la proposition

    « La Corée du Sud est un territoire dont la société a subi de nombreuses influences dues aux occupations répétées de différentes puissances. À travers ces diverses époques aux multiples saveurs, ce magnifique pays a su développer des traditions et une culture riche et fascinante propre à elle. Ce qui en fait un pays unique »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 04 – L’urbanisation, l’aménagement du territoire et la gestion de l’environnement en République de Corée

    • Alexandre Gravel

    République de Corée (Incheon et Séoul), perspectives historique, sociale et culturelle, contexte géographique, physico-spatial et urbanistique 

    Extrait de la proposition

    « Pays sous-développé des années 50, nouveau pays industriel des années 70, la Corée du Sud est parmi les pays développés du 21e siècle. Tout ceci résulte d’une croissance économique exceptionnelle, mais désordonnée depuis les années 60 qui s’est accompagnée d’une urbanisation fulgurante d’un pays rural dont les gouvernements ont jugé préférable, à une époque, de faire abstraction des impacts possibles d’une telle urbanisation sur l’environnement »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 05 – Iconographie et représentation du paysage coréen: Balisage des représentations (historique et contempotaine)

    • Caroline O'Hara

    République de Corée (Incheon et Séoul), perspectives historique, sociale et culturelle, contexte géographique, physico-spatial et urbanistique 

    Extrait de la proposition

    « La nation coréenne est une des plus anciennes du monde, elle s’est développée à travers les périodes et les dynasties et a su se battre pour défendre et conserver des caractéristiques personnelles et identitaires. Sa longue histoire marquée de combats a touché ce peuple qui s’est déployé culturellement et artistiquement. L’art coréen est en étroite relation avec l’évolution de cette nation. Tout comme la culture, il a suivi sa quête à la recherche d’un idéal esthétique et symbolique. Pour bien saisir l’art coréen, il faut tout d’abord comprendre et identifier les différentes valeurs et croyances de ce peuple. Cette nation est en constante relation avec la nature. Mise en valeur dans la plupart des oeuvres coréennes, la nature jouit d’une beauté et d’une simplicité exceptionnelles aux yeux des Coréens et Coréennes. Les oeuvres picturales coréennes sont marquées par une esthétique et une symbolique bien particulière qui viennent articuler l’intention de l’auteur en donnant au spectateur une sensation de plaisir et d’envoûtement. Les techniques, les médiums et les icônes parfaitement choisis par l’artiste, donnent au peuple coréen une originalité artistique symbolique particulière »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 06 – Histoire et société: Singularité de la Ville de Ganghwa (ville historique) et ses phases de développement

    • Léandre Bérubé LeBrun

    Ganghwa (Incheon), caractérisation historique, physico-spatiale, urbanistique et environnementale 

    Extrait de la proposition

    « L’histoire et l’évolution de la société de Ganghwa sont étroitement reliées avec celle de la République de Corée. Cet ouvrage se veut une analyse historique et sociale de la ville et de l’île de Ganghwa au cours des différentes périodes par le biais d’une analyse historique diachronique. Cette analyse permet de lier l’évolution historique avec celle du reste de la Corée et comprendre de façon plus précise son développement et les différents enjeux liés à celle-ci »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 07 – Caractérisation territoriale, urbanistique et architecturale de la ville et de son contexte

    • David Valiquette

    Ganghwa (Incheon), caractérisation historique, physico-spatiale, urbanistique et environnementale 

    « Ce présent travail est une analyse typomorphologique de la ville de Ganghwa, en Corée du Sud. Il s’agit de caractériser et de comprendre les processus qui ont agi sur l’urbanisation de la ville à l’aide de moyens visuels, mais aussi d’informations venant d’un cadre plus global. L’analyse se fait en considération de l’échelle de la macroforme jusqu’à l’architecture, mais se doit de tisser des liens entre chacun des éléments pour comprendre les causes des effets. Ce qu’a révélé la lecture morphologique est le puissant ancrage des formes urbaines actuelles dans l’histoire de la ville, que ce soit en lien avec l’agriculture ou bien avec les pratiques géomatiques. Ainsi le processus d’urbanisation s’est fait sur une trame persistante dans le temps et la forme. Or, aussitôt que la croissance dépasse ces limites anciennes on remarque des changements visibles qui permettent de lire l’histoire »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 08 – Société locale, économie locale (Ganghwa et son île) et régionale (Incheon) et développement

    • Ysabelle Filiatreault

    Ganghwa (Incheon), caractérisation historique, physico-spatiale, urbanistique et environnementale 

    Extrait de proposition

    « Prise au piège entre la Chine et le Japon, la République de Corée est un mélange de plusieurs influences, victimes de son histoire. Pressée dans l’urbanisation et l’industrialisation de son territoire par les forces des marchés économiques est-asiatiques, la République de Corée tente férocement d’y prendre une place significative. Cette place ne se fait pas sans sacrifice. Riche en espace culturel, elle se doit de composer avec une économie de marché libertine et des espaces témoins de leur passé. C’est le cas de la région portuaire Incheon qui vit de grands bouleversements territoriaux dus aux pressions économiques et industrielles juxtaposées à l’île de Ganghwa, pastille temporelle et témoin de l’histoire d’une civilisation. Deux portraits, deux régions, deux réalités »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 09 – Revue de littérature concernant le paysage et la nature en Asie et sur l’imaginaire social associé au territoire

    • Dominique Tremblay

    Dossiers complémentaires

    « “ Le paysage ne se réduit pas aux données visuelles du monde qui nous entoure. Il est toujours spécifié de quelque manière par lasubjectivité de l’observateur ; subjectivité qui est davantage qu’un simple point de vue optique. L’étude paysagère est donc autre chose qu’une morphologie de l’environnement” (Berque, 1994).

    L’ouvrage qui suit, basé sur les travaux d’Augustin Berque, éclaircit la notion paysagère en tant qu’entité relationnelle dans le contexte de l’Asie orientale. La connaissance de cette conception du paysage nous amène à la fois à considérer la nature des rapports de l’humanité à la Terre… »

    Ganghwa - Incheon (Han-guk)

    Travail préparatoire 10 – Réflexion sur la question des limites urbaines, des interfaces urbaines et rurales et la mise en valeur des attraits urbains

    • Mathieu Drapeau

    Dossiers complémentaires

    Extrait de la proposition

    « La réflexion internationale sur la question de l’urbanité et ses enjeux mondiaux fuse de toutes parts depuis quelques années. En 1994, Kofi Annan, ex-secrétaire général des Nations Unies déclarait que “ L’urbanisation rapide est devenue un des défis majeurs auxquels la communauté internationale doit faire face ” (Annan, 2004). En effet, l’urbanisation rapide apporte son lot de questions quant au bon développement des villes. De plus, les questions de limites urbaines, d’interfaces urbaines et rurales ainsi que la mise en valeur des attraits patrimoniaux apparaissent comme sujets indissociables au développement urbain tant dans sa spatialité que dans son caractère identitaire »

  • Équipe

    Direction pédagogique
    • Philippe Poullaouec-Gonidec
      Professeur associé École d’urbanisme et d’architecture de paysage / Chercheur principal Chaire UNESCO en paysage urbain (CUPUM) / Chaire en paysage et environnement (CPEUM)
    Participants
    • Léandre Bérubé LeBrun
      Étudiant École d’architecture de paysage
    • Mathieu Drapeau
      Étudiant École d’architecture de paysage
    • Alexandre Gravel
      Étudiant École d’architecture de paysage
    • Guillaume Paradis
      Étudiant École d’architecture de paysage
    • Caroline O’Hara
      Étudiante École d’architecture de paysage
    • Philippe Payette Lavallée
      Étudiant École d’architecture de paysage
    • David Valiquette
      Étudiant École d’architecture de paysage / Architecte paysagiste Version Paysage
    • Sanaè Endo
      Étudiante École d’architecture
    • Dominique Tremblay
      Étudiant École d’architecture
    • Ysabelle Filiatreault
      Étudiante École d’architecture de paysage
  • Enjeux

  • Partenaires

    Autres partenaires

    • Chaire UNESCO en paysage urbain (CUPUM)
    • École d’architecture de paysage
    • École d’architecture