La Chaire UNESCO en paysage urbain, un renouvellement sous de nouvelles perspectives scientifiques

Nouvelles

Montréal, le 17 octobre 2019 – L’UNESCO reconduit la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal pour une période de quatre ans en la renommant «Chaire UNESCO en paysage urbain».

Ce renouvellement fait suite à l’évaluation de la performance de la Chaire UNESCO et de la pertinence de son plan stratégique 2019-2023. Ce plan quadriennal s’alignera notamment aux objectifs stratégiques de l’UNESCO concernant le devenir des villes par le développement social et le rapprochement des cultures notamment par le renforcement de « la texture de sociétés urbaines ouvertes et inclusives grâce à tout un éventail d’activités », de fonctions et d’espaces publics et privés favorisant les échanges et les dialogues interculturels et intergénérationnels et le partage de leurs expressions urbaines.

De plus, la Chaire poursuivra son implication soutenue envers des priorités de l’UNESCO concernant l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030 des Nations-Unies par une coopération Nord-Sud et Sud-Sud avec ses partenaires de projets (WAT_UNESCO).

Par ailleurs dans le cadre de cette reconduction, l’UNESCO a confirmé son attachement au secteur des Sciences sociales et humaines (SHS) tout en maintenant son partenariat avec le Programme MAB (Man and Biosphere).

« Le renouvellement de la Chaire UNESCO en paysage urbain constitue une excellente nouvelle pour l’Université de Montréal et ses partenaires. Unique sur le campus, cette chaire constitue une plate-forme de recherche innovante et originale, mais aussi, et surtout, un modèle extraordinaire de mobilité étudiante et professorale qui réunit des participants de nombreux pays et qui vise à résoudre des problèmes concrets au bénéfice de la société. Bravo ! », mentionne M. Guy Lefebvre, vice-recteur aux affaires internationales et à la Francophonie de l’Université de Montréal.

© Benjamin Seropian_2019