La CUPUM soutient la candidature de l’île d’Anticosti au patrimoine mondial de l’UNESCO

Nouvelles

Depuis plus de 30 ans, l’UNESCO recense les sites qui, par leur valeur exceptionnelle, sont susceptibles d’être classés au patrimoine mondial de l’humanité. En réponse à l’appel lancé par la ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna, la municipalité de l’Île-d’Anticosti soumettra la candidature de l’île en vue d’être désignée au titre de patrimoine mondial par l’UNESCO.

La Chaire UNESCO en paysage urbain de l’Université de Montréal (CUPUM) soutient la candidature de l’île d’Anticosti jugeant que ce site est doté d’un paysage culturel unique au monde et qu’il mérite sa place aux côtés des grands jalons de notre passé.

Philippe Poullaouec-Gonicec et Gérald Domon ont cosigné une lettre d’opinion dans Le Devoir et accordé plusieurs entrevues en appui à cet engagement.